Vérification de l’efficacité du lavage de boutures de canneberges biologiques pour réduire la pression de plantes nuisibles à l’implantation

Vérification de l’efficacité du lavage de boutures de canneberges biologiques pour réduire la pression de plantes nuisibles à l’implantation

Projet Terminé

Domaine(s) d’intervention : Cultures fruitières

Le désherbage est une opération exigeante en main-d'oeuvre chez les producteurs de canneberges biologiques.
D'après certains essais (Tremblay F. et coll., 2011) et l'expérience des producteurs, les boutures de canneberges utilisées pour l'implantation d'une nouvelle parcelle de culture sont une source importante de contamination en semences de plantes
nuisibles. Plusieurs intervenants consultés pensent qu'il serait pertinent de laver les boutures dans le but de
diminuer significativement la quantité de semences de plantes nuisibles introduites dans les nouvelles
parcelles, et conséquemment, réduire les besoins futurs en désherbage.

L'objectif du projet est de vérifier si le lavage des boutures de canneberges permet de diminuer la pression de plantes nuisibles suite à
l'implantation. La diminution de cette pression permettrait aux entrepreneurs agricoles d'optimiser leur
fonctionnement et d'augmenter leur rendement à moyen terme. Dans l'essai, deux types de lavages
sont comparés pour assainir les boutures, soit l'usage d'une laveuse à pression avec une tête balai et celui
d'une laveuse à légumes rotative. Les boutures assainies sont ensuite plantées au champ chez notre partenaire
industriel, pour voir si on peut observer en cours de saison des différences dans les densités de plantes nuisibles
et dans la vigueur des plants de canneberges.