Mise au point des méthodes de lutte intégrée contre les mauvaises herbes vivaces à enracinement profond

Mise au point des méthodes de lutte intégrée contre les mauvaises herbes vivaces à enracinement profond

Projet Terminé

Domaine(s) d’intervention : Grandes cultures

Des méthodes de répression des vivaces à enracinement profond à la fois bénéfiques pour le sol, peu énergivores, qui limitent la perte de revenus provenant de l’absence de récoltes vendables à une seule année et qui permettent d’apporter de l’azote à la culture suivante sont évaluées. Les différentes avenues de recherche sont:

- Introduction d'une année complète de plantes fourragères. Ces dernières sont implantées dans une céréale. Un mélange à croissance vigoureuse à base de graminées ou de légumineuses est utilisé;

- Jachères de printemps effectuées avec différents outils suivies d'un semis d'engrais agressif ou d'une culture de soya;

- Ajustement de la date de semis des cultures sarclées;

- Mise au point d'un outil permettant de détruire le chardon et le laiteron sur le rang d’une culture de soya ou de maïs au moment du sarclage.


Chercheur(s)

Anne Weill

Anne Weill

Agronome, PH.D

Voir la fiche