Développement de stratégies et moyens pour désherber la carotte en rotation avec les grandes cultures

31 mars 2019 au 1 janvier 2022

Domaine(s) d’intervention : Cultures maraîchères, Grandes cultures

Client(s) impliqué(s) : IRDA

Source(s) du financement : MAPAQ - Innovaction volet 1

Au Québec, les producteurs de grandes cultures biologiques veulent se diversifier et introduire dans leur rotation des légumes. La carotte fraîche et celle de transformation font partie de ces légumes visés par ces producteurs mais peu d'entre-eux réussissent à les cultiver à grande échelle car son désherbage est très exigeant en temps et demande une grande attention et minutie. La plantule de carotte qui émerge ne supporte pas la compétition des mauvaises herbes. Le désherbage du rang est problématique car peu d'outils peuvent s'approcher des plantules de carotte sans les abîmer. Le désherbage manuel est souvent requis et consomme beaucoup de temps en ressources humaines. Le pyrodésherbage en présemis est essentiel pour réduire la population de mauvaises herbes sur le rang mais son efficacité contre certaines mauvaises herbes annuelles, comme les graminées, ou vivaces laisse à désirer. Ce projet propose de développer des stratégies et des moyens pour réduire la pression des mauvaises herbes dans la carotte et plus particulièrement sur le rang qui est plus problématique.


Chercheur(s)

Matthieu Brisset

Matthieu Brisset

Ing. jr

Voir la fiche

Camille O'Byrne

Camille O’Byrne

Maîtrise en agronomie/agroalimentaire

Voir la fiche

Anne Weill

Anne Weill

Agronome, PH.D

Voir la fiche